Grande uni­ver­sité plu­ri­dis­ci­pli­naire, l’Université Lille1 est basée à Villeneuve d’Ascq dans la ban­lieue lil­loise. Ses 18 000 étudiants y étudient les scien­ces et tech­no­lo­gies, scien­ces de l’ingé­nieur, scien­ces humai­nes et socia­les et les scien­ces économiques et de ges­tion.

Implications dans le projet

La tâche prin­ci­pale de l’Université Lille1 est d’étudier les pro­prié­tés phy­sio­lo­gi­ques du phy­to­planc­ton avant l’ana­lyse par la cyto­mé­trie en flux lors des exer­ci­ces de cali­bra­tion. Des mesu­res de fluo­res­cence in vivo sont réa­li­sées à l’aide des ana­ly­seurs Phyto-PAM et Fluoroprobe dans le but de savoir si la phy­sio­lo­gie pho­to­syn­thé­ti­que du phy­to­planc­ton influence l’iden­ti­fi­ca­tion des grou­pes de phy­to­planc­ton lors des mesu­res de cyto­mé­trie en flux.

L’Université Lille1 contri­bue au projet par l’étude des pro­prié­tés phy­sio­lo­gi­ques des grou­pes de phy­to­planc­ton à partir d’échantillonnages in-situ dans la partie Est de la Manche en se basant sur des mesu­res de fluo­res­cence modu­lée (PhytoPAM).

L’Université Lille1 par­ti­ci­pere à la clas­si­fi­ca­tion des grou­pes fonc­tion­nels de phy­to­planc­ton (PFG) en four­nis­sant les emprein­tes spec­tra­les des grou­pes pig­men­tai­res et les indi­ces phy­sio­lo­gi­ques pour l’état des cel­lu­les à la fois pour les cultu­res et les échantillons natu­rels.

L’Université Lille1 four­nis des emprein­tes d’algues iso­lées en Manche, pour com­plé­ter la biblio­thè­que et les cyto­gram­mes, à partir de cultu­res de réfé­rence ou d’échantillons pro­ve­nant de com­mu­nau­tés natu­rel­les et de dif­fé­ren­tes masses d’eau dans la zone éligible.

Par ailleurs, une partie des par­ti­ci­pants au projet pour l’Université Lille1, ainsi que les par­ti­ci­pants du CNRS et de l’ULCO sont struc­tu­rés en une Unité Mixte de Recherche : le Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences (LOG UMR8187). Dans ce cadre ils coor­don­nent et par­ti­ci­pent à des actions de recher­che ensem­ble, en plus de ceux qui sont orga­ni­sés entre par­te­nai­res.

Expérience européenne

L’Université de Lille1 a été par­te­naire de nom­breux pro­gram­mes Interreg et coor­donne actuel­le­ment les pro­gram­mes : Rédugaz, Plasmobio and Prodoc (Interregs IV ; France-Wallonie-Flandres) et Charm 3 (France-Manche-Angleterre). Elle par­ti­cipe à des pro­jets des pro­gram­mes cadre FP6 et FP7.

Site internet

http://www.univ-lille1.fr/