Le Cefas est le plus grand et le plus diver­si­fié des cen­tres de recher­che marin appli­qué en Angleterre. Cet orga­nisme aide à mettre en oeuvre les poli­ti­ques affi­liées à tra­vers leurs rela­tions inter­na­tio­na­les col­la­bo­ra­ti­ves en science avec l’Union Européenne, le gou­ver­ne­ment anglais, les orga­ni­sa­tions non gou­ver­ne­men­ta­les, les cen­tres de recher­che et l’indus­trie.

Implications dans le projet

Le Cefas est res­pon­sa­ble de l’acti­vité 3. Il orga­nise et faci­lite la vali­da­tion d’une cam­pa­gne d’échantillonnage en Mer du Nord. Le Cefas tiens informé les agen­ces gou­ver­ne­men­ta­les en Grande-Bretagne. Il reste en contact avec les agen­ces de l’envi­ron­ne­ment en charge du suivi des eaux sui­vant les direc­ti­ves cadre sur l’eau et stra­té­gie milieu marin, le ’ Department for Environment Foods and Rural Affairs’, l’OSPAR et ’ Food Standard Agency’.

Le Cefas fourni les emprein­tes des algues iso­lées en Mer du Nord, pour com­plé­ter la biblio­thè­que. Il four­nit aussi des cyto­gram­mes à partir d’échantillons pro­ve­nant de com­mu­nau­tés natu­rel­les et de dif­fé­ren­tes masses d’eau dans la zone éligible.
Il élabore les outils de clas­si­fi­ca­tion en col­la­bo­ra­tion avec l’ULCO, le Rijkswaterstaat et un consul­tant exté­rieur dans l’ana­lyse de cyto­mé­trie en flux.

Le Cefas est en contact avec l’ULCO depuis 2008 dans le but de mettre en place le réseau d’uti­li­sa­teurs de cyto­mé­trie en flux et en par­ti­cu­lier d’uti­li­sa­teurs du CytoSense. Le Cefas pro­pose d’ana­ly­ser les dif­fé­ren­tes eaux de bai­gna­des qui pour­raient être le lieu de pro­li­fé­ra­tion de micro-algues dues aux acti­vi­tés nau­ti­ques, por­tuai­res ou de sta­tions d’épuration. Cette acti­vité per­met­tra de mon­trer les pos­si­bi­li­tés de la tech­ni­que de cyto­mé­trie en flux pour obte­nir des ana­ly­ses rapi­des dans le cadre de pro­gram­mes des direc­ti­ves de suivi des eaux de bai­gnade (76/160/EEC et 2006/7/EC), pour la remise des évaluations de la qua­lité des plages.

Expérience européenne

Le CEFAS a été par­te­naire de plu­sieurs pro­gram­mes INTERREG : pour l’Estimation des Habitats en Manche et du Risque pour l’Usage des Ressources Marines (CHARM I, II et III), la Cartographie des Habitats Marins au nord-ouest de l’Europe (MESH), le Genotypage de Salmo salar pour l’Aide à la ges­tion des Stocks (ASAP), la modé­li­sa­tion cou­plée bio­géo­chi­mie-pêche­rie en Atlantique (EASYCO), pour Améliorer la ges­tion des trui­tes de mer et leurs pêches dans la région autour de la mer d’Irlande (CE). Le CEFAS a com­mencé une impor­tante col­la­bo­ra­tion avec des ins­ti­tu­tions aca­dé­mi­ques du Suffolk (comme l’Université de Norwich) dans le domaine des études phy­to­planc­to­ni­ques, col­la­bo­ra­tion qui béné­fi­ciera au pré­sent projet.

Site internet

http://www.cefas.co.uk