But principaux

Cette acti­vité a pour but de vali­der les pro­cé­du­res opé­ra­tion­nel­les stan­dar­di­sées pour le suivi de la dyna­mi­que du phy­to­planc­ton dans les études de qua­lité de l’eau et d’appli­quer la clas­si­fi­ca­tion auto­ma­ti­que lors de cam­pa­gnes de ter­rain com­mu­nes dans les eaux cotiè­res et marine. Des com­pa­rai­sons avec d’autres métho­des de suivi, comme la micro­sco­pie, l’ana­lyse pig­men­taire et les obser­va­tions satel­li­tes seront réa­li­sées. Ce tra­vail cons­ti­tue une phase néces­saire à la défi­ni­tion des métho­des de mesu­res par cyto­mé­trie en flux accré­di­tés par l’Europe.