But principaux

Le but de cette acti­vité est de pro­po­ser un outil d’ana­lyse auto­ma­ti­que des cyto­gram­mes de façon à ce que la méthode de cyto­mé­trie en flux puisse être uti­li­sée également par des non spé­cia­lis­tes. Ceci en col­la­bo­ra­tion étroite avec les dif­fé­rents orga­nis­mes impli­qués dans le déve­lop­pe­ment de la cyto­mé­trie en flux pour les études envi­ron­ne­men­ta­les et sani­tai­res, ainsi qu’avec des spé­cia­lis­tes exté­rieurs en ana­lyse de signaux et phy­to­planc­ton (venant de labo­ra­toi­res à l’inté­rieur ou en dehors de la région des ’2-Mers’).